AikiAutrement

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Do (道)

On traduit habituellement Do (道) par Voie. Nous mettons derrière ce mot un certains nombre d'idées reçues, sans aller chercher plus loin....synonyme de  connaissance soi pour certains, ascèse pour d'autres.... amalgame avec le Zen ou Bushido... Je vous propose un petit tour d'horizon, forcement non exhaustif, du Tao chinois à l'étymologie du caractère....
Dans cette catégorie sont également réunis, au sens large, tout ce qui a trait "à la manière de faire" enseignement, apprentissage, pratique de l'aïkido.

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 7 janvier 2017

Comprendre pour agir. 3eme partie : l'aïkido, un sport, une activité physique ou un art?

O sensei ueshibaDans le premier article c'est le fondateur Morihei Ueshiba en temps que source de l'aïkido qui est évoqué : il n'a jamais jugé utile de mettre au point quelques méthodes standardisées que ce soit pour transmettre son savoir, ni nomenclature de techniques, ni kata. Il détestait la forme, ne voyant dans les techniques que la résultante ponctuelle d'un ensemble de principes qui eux sont immuables. Pour lui l'enseignement ne pouvait passer que par kuden, l'enseignement d'individu à individu. Dans cette logique, pas de passage de grade formalisés, il évalue ses élèves selon un contrôle continu avec des critères qui lui sont propres, notamment en testant lui même en situation de pratique les capacités de ses uchi deshi à lire ses intentions, à gérer une technique en temps qu'aïté.
Le deuxième article retrace les difficultés, parfois les déboires et certainement les désillusions des uchi deshi envoyés par le fondateur pour diffuser l'aïkido en France : Tadashi ABE, Mutzuro NAKAZONO, Massamichi NORO et Nobuyoshi TAMURA tous ont tant bien que mal essayé d'adapter et de préserver l'enseignement qu'ils avaient reçu. On pourrait penser que la situation actuelle, un aikido fragmenté en de multiples courants, est le résultat d'un échec des ushi deshi parce qu'ils n'auraient pas su s'adapter d'une part aux différences culturelles entre la France et le Japon et d'autre part aplanir les querelles d'égo et de pouvoir.
En réalité il faut voir dans cette diversité des pratiques une richesse qui est le reflet de la nature plurielle de l'aïkido et avoir conscience qu'une unification conduirait de manière certaine à un nivellement par le bas, à un appauvrissement de la discipline.

Pour préserver cette diversité, il faut se mettre en capacité de s'approprier un trait de la culture Japonaise qui consiste à penser que la pluralité des valeurs et des pensées est une richesse qui contribue à la vérité absolue : être capable de coexister paisiblement et chacun peut s'il le souhaite collaborer avec l'autre, et concourir à l'entretien et à l'enrichissement de l'ensemble.

Malheureusement dans la société actuelle la tendance est plutôt à la normalisation et à la standardisation, pour l'aïkido en temps qu'activité physique le risque est de perdre son originalité en adoptant les codes des activités sportives. Qualifier l'aïkido de sport n'est pas neutre, il est important de bien discerner quelles sont les différences entre sport, activité physique et art.

Lire la suite...

samedi 8 octobre 2016

Comprendre pour agir. 2ème partie : la diffusion de l'aïkido en France par les ushi deshi

Introduction de l'aïkido en France

_judo_kawaishi-methode.jpgEn 1951, Minoru Mochizuki (1907- 2003) est invité en Europe pour enseigner le Judo, c'est avec l'aval du fondateur qu'il saisi cette opportunité pour introduire l'aïkido en France. Un an après il est expulsé pour propos antinucléaire. Dès 1952 et jusqu'en 1964 plusieurs élèves du fondateur sont dépêchés pour diffuser l'art de l'aïkido. Ils débarquent sur le sol français handicapés par la barrière de la langue, sans trop savoir ce qui les attends et livrés à eux même sans feuille de route en poche. Tous comprendront rapidement que les différences culturelles entre la France et le Japon rendent illusoire l'idée de faire un "copier-coller" de l'enseignement tel qu'ils l'ont reçu de leur Maître Morihei Ueshiba. Avant eux, Mikinosuke Kawaishi grand expert de judo à déjà fait ce constat. Il vient en France pour la première fois en 1936 puis y réside en grande partie après la guerre. Il se rend compte que les méthodes japonaises ne sont pas vraiment adaptée aux français, il développe donc un système intuitif d'instruction et un ordre numérique des techniques.
(1) Mikinosuke Kawaishi (1889-1969), 10ᵉ dan, judoka japonais pionnier du judo en France.

Lire la suite...

dimanche 21 août 2016

Comprendre pour agir. 1ère partie : O sensei comme source de l'aïkido


Article initialement publié en 09/2015 : corrigé et enrichi avant la publication de la 2ème partie.

Article 1 : DES ORIGINES DE L'AÏKIDO A SA TRANSMISSION AUX UCHI DESHI

Tasse_the_tamura.jpg Tamura Sensei (1)

L'aïkido est la création d'O sensei! Les shin aïkido (nouvel aïkido), Tamura ryu (école Tamura) n'ont pas lieu d'être. L'aïkido c'est l'aïkido. Le travail consiste à trouver comment faire pour arriver au niveau de pratique d'O Sensei. La même tasse à thé vue par le côté, par en-dessus ou par en dessous a une forme totalement différente. Aujourd'hui, chacun persuadé d'être dans le vrai s'oppose aux autres à cause d'une vision partielle et va donc à l'encontre de l'enseignement de O sensei. Il faut ouvrir son coeur et voir que telle ou telle vision des choses peut être intéressante. Il ne faut pas être enfermé dans ses certitudes. Même si les fondamentaux doivent être respectés.



Sa diffusion hors du Japon a placé l'aïkido en situation de "produit d'importation" dépossédé de son environnement historique et culturel. Ce statut est inconfortable, il s'agit de garder son identité d'origine tout en s'adaptant au nouvel environnement culturel. Le risque c'est l'effet buvard, qui conduit sans vraiment s'en rendre compte à s'imprégner jusqu'à se calquer sur les systèmes et les modes de fonctionnement majoritairement admis sans vérifier que ceux ci ne dénaturent et ne dégradent pas l'esprit et les fondements d'origine. Très vite après son introduction en France, l'aïkido s'est retrouvé a être répertorié officiellement dans la catégorie des sports. Comme tous les arts, l'aïkido ne se laisse pas enfermer facilement dans des carcans administratifs, des normes et encore moins des dogmes. A l'image de la nature, bétonnez, goudronnez, la végétation bien que d'apparence moins robuste trouvera toujours le moyen de faire surface, ou comme la tristement célèbre firme Monsanto, arrosez les champs de cocktails de désherbant jusqu'à en perdre la raison et l'herbe revient encore plus robuste qu'avant. A ce motif qui tient une place importante dans la prolifération des écoles et courants il faut ajouter l'essor de l'aïkido qui, a lui tout seul a généré jalousie et luttes de pouvoir teintées ou pas de mercantilisme.
Toujours est il que, quelles qu'en soient les raisons, le paysage de l'aïkido en France est cacophonique et ne reflète pas vraiment la direction d'harmonie et de la paix prônés par le Fondateur. Pas simple de s'y retrouver!
Nous nous retrouvons tous plus ou moins, comme dans l'apologue de la brebis égarée tiré du Lie Tseu, tantôt dans la position interrogative des disciples, tantôt dans le doute qu'a leur maître quant au choix de la bonne direction à prendre. Selon la fable, pour ne pas se perdre face à une multitude de choix possibles, il faut remonter à la source" :

C'est à cause des multiples ramifications que la brebis a été perdue, de même que les savants perdent leur vie dans la prolifération des doctrines. Cependant elles ont une origine commune, mais en se transmettant elles en sont arrivées à diverger complètement. Seul celui qui, en remontant à l'unité, en retrouve l'identité et évitera de se perdre".

Lire la suite...

dimanche 5 janvier 2014

L'apologue de la brebis égarée

labyrinte.jpgPour commencer cette année 2014, je vous propose une fable tirée du Lie Tseu, un des ouvrages clé du courant de la pensée chinoise ancienne classé dans la rubrique taoïste. L'apologue de la brebis égarée met en perspective les questions relatives à la transmission des connaissances pratiques et théoriques, par exemple dans un art martial non compétitif tel que l'aïkido, de la déformation et de la perte d'une partie d'un savoir origine liées entre autre aux interprétations qu'on pu en faire les légataires directs et les générations suivantes ainsi que l'influence des différents filtres culturels ou sociaux
Voici une version condensée de la traduction commentée par le sinologue Jean Levy dans un de ses ouvrages (1).
Le voisin du philosophe Yang Tchou avait perdu une brebis. Il avait rameuté tous les membres de son clan pour la retrouver et avait même enrôlé deux des disciples du maître Yang Tchou. Celui ci s'était étonné qu'une seule brebis égarée monopolise tant de monde. Un moment après, les voyant revenir, il demande s'ils ont retrouvé l'animal. Le fermier explique alors qu'il y a plein de sentiers latéraux et, dépité indique que non. Il explique que chaque embranchement donnait sur autre embranchement et ainsi de suite, de sorte qu'ils n'avaient rapidement plus su où donner de la tête et que par conséquent ils avaient du abandonner.
Le sort de la brebis plonge Yang Tchou dans une crise existentielle et s'enferme dans un mutisme prolongé : comme la brebis, ne s'est il pas lui même égaré dans sa doctrine et par là perdu le sens du Tao (de la voie)?
Profondément affectés par ce silence et donc privé d'enseignement pour une raison qu'ils ignorent, les deux élèves les plus avancés dans la voie provoquent une série de dialogues au cours desquels, par de subtils changements de repères, le maître les poussent dans leurs retranchements.
L'un des deux disciples fini par comprendre la lecture allégorique qu'a fait le maître de cette scène bucolique :

"c'est pourtant clair!" dit il.

"C'est à cause des multiples ramifications que la brebis a été perdue, de même que les savants perdent leur vie dans la prolifération des doctrines. Cependant elles ont une origine commune, mais en se transmettant elles en sont arrivées à diverger complètement."

Et de conclure sans vraiment donner de solution :

"Seul celui qui, en remontant à l'unité, en retrouve l'identité et évitera de se perdre. Voici longtemps que tu séjournes dans l'école du maître et pratique sa doctrine et tu n'es même pas capable de la comprendre dans ses grandes lignes, quelle pitié!"


(1) Le Lao-Tseu suivi des des quatre canons de l'empereur jaune

dimanche 30 décembre 2012

Aïkido pour tous....

Pour finir cette année 2012, une courte vidéo où l'on voit le fondateur Morihei Ueshiba à l'âge de 78 ans, il pratique avec une jeune femme, un homme en pleine possession de ses moyens et pour finir un enfant le projette au sol...
Que 2013 soit une belle année pour vous tous!

mardi 21 août 2012

JO Londres 2012, aïkido, glaçons et banderilles...

banderille
Où l'on apprend qu'un glaçon nous indique la direction qu'il conviendrait de ne pas suivre. L'aïkido discipline olympique?
Un billet que je propose entre possible, réel et imaginaire....
Jeux Olympique de Londres 2012, l'Aïkido vient enfin d'être reconnu sport olympique

Lire la suite...

dimanche 16 mai 2010

Une carte mentale, Omoté-Ura et Maître Ueshiba.

Au travers d'une carte mentale, quelles paroles du fondateur de l'Aïkido Maître Ueshiba.

Extraits :

Le jour où il (l'aïkidoka) comprendra que Omoté et Ura ne font qu'un
il aura réalisé un des objectifs de l'aïkido : l'unité

Aikido_paroles Me UESHIBA

dimanche 3 janvier 2010

Au fil de l'eau...

Traditionnellement, le début d'année est l'occasion de prendre de bonnes résolutions.... Vous avez décidé de : commencer la pratique de l'aïkido? d'être plus régulier, de venir plus souvent au Dojo? D'apprendre le nom des techniques?... ou tout autre objectif personnel? Alors, voici un aphorisme (1) du dénommé Mensius (Meng Zi ), penseur chinois III ème Av JC.

L'eau rempli un creux, puis le suivant. C'est ainsi qu'elle avance.
L'homme accompli une étape, puis la suivante. C'est ainsi qu'il progresse.


Et une carte....
Apprentissage_Aikido_au_fil_de_l_eau.jpg

(1) : traduction de JF Billeter.
Image de la MindMap : Géo.fr

mardi 6 octobre 2009

Aïkido et publicité comparative.

Merci à "Aïkido France, le forum de l'Aïkido" qui fait allusion à un de mes articles : Ombres et lumières... C'est par cet intermédiaire que j'ai découvert la publicité d'un dojo qui sévit dans la région.....
aikido_et_cuisine.jpg

C'est effectivement un morceau de choix du marketing martial! Une image qui reflète la réalité de ce groupuscule : une philosophie orientale revue et corrigée, taillée au couteau de cuisine de bas de gamme....

La "publicité comparative" a été autorisée par la loi n° 92-60 du 18 janvier 1992? Alors, pas de complexe!
Ce "dojo" EPA-ISTA exerce son activité près de MACON (71), à Bagé-la-Ville pour être précis. Non loin de là, après ce détour qui n'est pas nécessaire, je vous invite à vous rendre à Saint Jean sur Veyle, là, pour ceux qui auront fait le détour déconseillé ci avant, ce sera le choc : l'aïkido c'est çà! ou alors çà y ressemble vraiment! Thierry Chavasse, le professeur, pratique depuis plus de trente cinq ans toujours avec le même enthousiasme, le même charisme, bref allez voir et vous ne serez pas déçus! Certains pourrons arguer que c'est un de mes amis, nos deux dojo ont tissés des liens ....Et oui, le Dojo de Genay où j'enseigne, et quelques autres, pratiquons sans prétention mais sûr de nos convictions sans pour cela être fermé à l'extérieur.
logo-BASE-Fond-blanc.jpg Une page de publicité :


FYER_page1_charnay_CMJN_copie.jpg

TRACT_genay_recto_CMNJ_300.jpg


Une vidéo, stage AT-DA animé par Thierry Chavasse.

Certains seront étonnés que ce billet soit classé dans la catégorie DO du blog : Un des sens du kanji DO (道) est "manière de faire".... à chacun sa voie.

lundi 31 août 2009

Un petit point étape : article le plus consulté

C'est "haut la main" que l'article "ombres et lumières" reste depuis sa parution numéro 1 des consultations!
Une mise à jour s'imposait : quelques compléments sous forme de copie écran ont été ajoutées ainsi qu'un document joint extrait d'une prose.... assez curieuse....

- page 1 de 2