Do-gravure.pngDans un précédent billet, nous avons vu que l’idéogramme Do (道) signifie, à la fois : Voie, route, chemin, méthode, manière de faire, moyen, doctrine, procédé…..Dans le milieu des arts et disciplines traditionnels japonais "Do" est traduit par « Voie ».
Il faut garder à l'esprit que la lecture d'une graphie (d'un kanji) n'est que indicative, elle n'est jamais normative. Le contexte dans lequel on se risque à donner une interprétation permet de dégager des rapports de filiation, des situations et des relations d'interdépendances. Do 道 peut, dans le quotidien, ne garder qu'un sens pratique : 国道 signifie route nationale ni plus ni moins.

Etymologie du Kanji Do 道

L'idéogramme DO est composé de deux parties :

  • 辶 représente 3 empreintes de pas , traditionnellement le pied gauche se lève le premier, ensuite le droit et le pas recommence. La graphie évoque une marche alternée, comme le ferait une sentinelle.
  • 首 est une tête à la chevelure dénouée. L'élément 首, la tête à la chevelure dénouée symbolise la spontanéité, l'intuition par opposition à une attitude et un comportement enfermé dans des règles : la chevelure dénouée est à opposer aux chignons impeccablement noués tel que les lettrés confucianistes l'arborait, confucianiste tenant d'une société très hiérarchisée et ordonnancée par les rites.

Dao (Do) 道, Yin-陰-/Yang-陽

Dans la pensée taoïste, confucianiste ou shintoïste, Do - ou Dao, Tao en chinois - occupe une place centrale : c'est l'ensemble des mouvements ordonnés de vie, le Tao gouverne le réel ; le yin et yang en sont les manifestations transitoires. Yin et Yang sont à la fois complémentaires et opposés, il ne s'agit pas sous la rubrique du yin et du yang, d'établir une classification, mais de décrire les mécanismes responsables des relations de ces éléments entre eux, c'est à dire du mouvement qui les unit.
Dans notre pratique de l'aïkido Yin/Yang est à rapprocher de Omoté/Ura.(表/裏)

"Do" 道 dans le contexte de l'aïkido

Reprenons le radical (l'élément) 辶 , "la marche alternée d'une sentinelle", qui fait inlassablement des allers et retours. Cette image induit une idée de cohérence, de ténacité, de régularité, qualités indispensables à tout apprentissage et étude. "l'Aïkido se pratique, neuf fois par terre, dix fois debout!"
Les pas laissent des traces, des empreintes, ce qui indique que la voie, la méthode de faire, peut être appréhendée par celui qui sait observer et par là "voler la technique".
L'élément 首, l'idée de spontanéité est à envisager avec son corollaire : une maîtrise parfaite de la technique qu'il faut ensuite savoir"oublier" pour laisser s'exprimer le "naturel".

En Aïkido il n'y a ni fome ni modèle, les mouvement naturels sont les mouvements de l'Aïkido - Me Ueshiba


Yin/Yang : Voir [article Introduction à la notion de Ki(氣)
Ressources : image conçue avec : http://www.chine-nouvelle.com