DO_Kanji_ancien.jpgJe vous propose désormais en téléchargement (version PDF imprimable) une série de "cahier" qui reprendra tout ou partie - avec parfois des ajouts - les articles de ce blog.

Pour télécharger le document : en bas de l'article, clic sur "annexe".

Sommaire du cahier n°1

Le point de départ de ce premier cahier c'est les trois caractères合氣 道, kanji ou encore sinogrammes, qui composent «  Aïkido ». Le parcours proposé passe de la signification à l'étymologie, à la graphie des caractères, à leur histoire , à des détours vers la pensée ou des pratiques chinoises anciennes, (Qi Gong, Calligraphie, « Acupuncture ».,..), vers des principes de l'aïkido : Omoté/Ura, Ki no Nagare, …

Format, principe .

L'approche, l'étude et l'apprentissage de l'aïkido dit « traditionnel » n'ont pas la linéarité à laquelle nous sommes habitué. Par nature un art ne peut pas et ne doit pas se laisser enfermer dans des normes. L'idée de base est d'adapter le format écrit à ces caractéristiques : dans ces cahiers, ne cherchez pas des chapitres, sous chapitres et paragraphes numérotés, il n'y en a pas.
Entreprendre l'étude de l'aïkido c'est explorer des strates, n'en retenir et n'en comprendre que des fragments, revenir sur chacune d'elles, qui, comme autant de poupées russes emboitées les unes dans les autres, s'ingénient à nous apporter plus de questions que de réponses. J'ai également choisi de donner une place centrale à la découverte de la langue japonaise – dans sa spécificité d'écriture figurative - pour tenter d'accéder à une culture dans laquelle l'aïkido puise ses origines, culture que nous appréhendons, si nous n'y prenons garde, au travers de préjugés, de prismes déformant, d'idées reçues prises comme certitudes. Autant d'approximations qui sont des freins : l'étude de l'aïkido, ne supporte pas la simplification ou la vulgarisation, il faut oeuvrer en profondeur, et qui dit en profondeur voit facilement l'obscurité.


Pour remettre les choses à leur juste place!

L'AïKi ne peut se résumer,
En écrits ou paroles,
Sans dissertation inutile,
La compréhension viendra de la pratique.

Moriheï UESHIBA.