180px-The_lines_in_Fencing.pngC'est un sujet très basique : faut il apprendre le vocabulaire de base usuellement utilisé sur les tatami? Le simple fait de dire Shiho nage, induit chez tous les pratiquants d'aïkido une représentation mentale suffisamment commune pour que le sujet évoqué soit sensiblement le même chez tous les individus présents. Pas besoin d'en rajouter. Sur le tatami c'est superflu : l'efficience de la représentation gestuelle est nettement supérieure, elle est indispensable et incomparable. C'est évident, il est tout à fait possible de pratiquer sans acquérir cette sémantique, cependant c'est un outil "pratico-pratique" pour communiquer de manière fluide en dehors du dojo. Mettre un nom sur les choses c'est notre force et notre faiblesse.... à minima c'est quand même plus simple de dire Shiho Nage que : "tu sais la technique où on prend le bras et on fait un pivot pour projeter" etc, etc.
Nous ne sommes pas les seuls à consentir à faire un effort de mémorisation pour communiquer. Sur ce lien http://www.synec-doc.net/escrime/dico_escrime32.pdf et en pièce jointe à cet article "le petit dictionnaire éclectique des termes d'escrime" en 49 pages (!) où on pourra se rendre compte que même si la langue officielle de l'escrime est le Français ce pas aussi simple que ça.
Je profite de ce petit billet pour vous indiquer quelques mises à jour :
Correction de la carte métro aïkido : représentation graphique de la station "omoté-ura"; Article : L'aïkido sur un plan de métro
Mise à jour (erreur plusieurs fois signalée : mélange entre Ryo katate dori et katate ryo te dori) et amélioration de la qualité pour impression en grand format de la Mind Map dans l'article Vocabulaire des techniques d'aïkido.