AikiAutrement

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Enseignement

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 7 janvier 2017

Comprendre pour agir. 3eme partie : l'aïkido, un sport, une activité physique ou un art?

O sensei ueshibaDans le premier article c'est le fondateur Morihei Ueshiba en temps que source de l'aïkido qui est évoqué : il n'a jamais jugé utile de mettre au point quelques méthodes standardisées que ce soit pour transmettre son savoir, ni nomenclature de techniques, ni kata. Il détestait la forme, ne voyant dans les techniques que la résultante ponctuelle d'un ensemble de principes qui eux sont immuables. Pour lui l'enseignement ne pouvait passer que par kuden, l'enseignement d'individu à individu. Dans cette logique, pas de passage de grade formalisés, il évalue ses élèves selon un contrôle continu avec des critères qui lui sont propres, notamment en testant lui même en situation de pratique les capacités de ses uchi deshi à lire ses intentions, à gérer une technique en temps qu'aïté.
Le deuxième article retrace les difficultés, parfois les déboires et certainement les désillusions des uchi deshi envoyés par le fondateur pour diffuser l'aïkido en France : Tadashi ABE, Mutzuro NAKAZONO, Massamichi NORO et Nobuyoshi TAMURA tous ont tant bien que mal essayé d'adapter et de préserver l'enseignement qu'ils avaient reçu. On pourrait penser que la situation actuelle, un aikido fragmenté en de multiples courants, est le résultat d'un échec des ushi deshi parce qu'ils n'auraient pas su s'adapter d'une part aux différences culturelles entre la France et le Japon et d'autre part aplanir les querelles d'égo et de pouvoir.
En réalité il faut voir dans cette diversité des pratiques une richesse qui est le reflet de la nature plurielle de l'aïkido et avoir conscience qu'une unification conduirait de manière certaine à un nivellement par le bas, à un appauvrissement de la discipline.

Pour préserver cette diversité, il faut se mettre en capacité de s'approprier un trait de la culture Japonaise qui consiste à penser que la pluralité des valeurs et des pensées est une richesse qui contribue à la vérité absolue : être capable de coexister paisiblement et chacun peut s'il le souhaite collaborer avec l'autre, et concourir à l'entretien et à l'enrichissement de l'ensemble.

Malheureusement dans la société actuelle la tendance est plutôt à la normalisation et à la standardisation, pour l'aïkido en temps qu'activité physique le risque est de perdre son originalité en adoptant les codes des activités sportives. Qualifier l'aïkido de sport n'est pas neutre, il est important de bien discerner quelles sont les différences entre sport, activité physique et art.

Lire la suite...

dimanche 21 août 2016

Comprendre pour agir. 1ère partie : O sensei comme source de l'aïkido


Article initialement publié en 09/2015 : corrigé et enrichi avant la publication de la 2ème partie.

Article 1 : DES ORIGINES DE L'AÏKIDO A SA TRANSMISSION AUX UCHI DESHI

Tasse_the_tamura.jpg Tamura Sensei (1)

L'aïkido est la création d'O sensei! Les shin aïkido (nouvel aïkido), Tamura ryu (école Tamura) n'ont pas lieu d'être. L'aïkido c'est l'aïkido. Le travail consiste à trouver comment faire pour arriver au niveau de pratique d'O Sensei. La même tasse à thé vue par le côté, par en-dessus ou par en dessous a une forme totalement différente. Aujourd'hui, chacun persuadé d'être dans le vrai s'oppose aux autres à cause d'une vision partielle et va donc à l'encontre de l'enseignement de O sensei. Il faut ouvrir son coeur et voir que telle ou telle vision des choses peut être intéressante. Il ne faut pas être enfermé dans ses certitudes. Même si les fondamentaux doivent être respectés.



Sa diffusion hors du Japon a placé l'aïkido en situation de "produit d'importation" dépossédé de son environnement historique et culturel. Ce statut est inconfortable, il s'agit de garder son identité d'origine tout en s'adaptant au nouvel environnement culturel. Le risque c'est l'effet buvard, qui conduit sans vraiment s'en rendre compte à s'imprégner jusqu'à se calquer sur les systèmes et les modes de fonctionnement majoritairement admis sans vérifier que ceux ci ne dénaturent et ne dégradent pas l'esprit et les fondements d'origine. Très vite après son introduction en France, l'aïkido s'est retrouvé a être répertorié officiellement dans la catégorie des sports. Comme tous les arts, l'aïkido ne se laisse pas enfermer facilement dans des carcans administratifs, des normes et encore moins des dogmes. A l'image de la nature, bétonnez, goudronnez, la végétation bien que d'apparence moins robuste trouvera toujours le moyen de faire surface, ou comme la tristement célèbre firme Monsanto, arrosez les champs de cocktails de désherbant jusqu'à en perdre la raison et l'herbe revient encore plus robuste qu'avant. A ce motif qui tient une place importante dans la prolifération des écoles et courants il faut ajouter l'essor de l'aïkido qui, a lui tout seul a généré jalousie et luttes de pouvoir teintées ou pas de mercantilisme.
Toujours est il que, quelles qu'en soient les raisons, le paysage de l'aïkido en France est cacophonique et ne reflète pas vraiment la direction d'harmonie et de la paix prônés par le Fondateur. Pas simple de s'y retrouver!
Nous nous retrouvons tous plus ou moins, comme dans l'apologue de la brebis égarée tiré du Lie Tseu, tantôt dans la position interrogative des disciples, tantôt dans le doute qu'a leur maître quant au choix de la bonne direction à prendre. Selon la fable, pour ne pas se perdre face à une multitude de choix possibles, il faut remonter à la source" :

C'est à cause des multiples ramifications que la brebis a été perdue, de même que les savants perdent leur vie dans la prolifération des doctrines. Cependant elles ont une origine commune, mais en se transmettant elles en sont arrivées à diverger complètement. Seul celui qui, en remontant à l'unité, en retrouve l'identité et évitera de se perdre".

Lire la suite...

dimanche 9 janvier 2011

Aperçus d'Aïkido Traditionnel.

LOGO_GENAY.gifLe terme traditionnel est utilisé par de nombreuses écoles d'aïkido, chacune d'entre elle en a sa propre représentation, qu'elle soit affichée ou implicite, d'autres l'utilise comme simple argument de marketing. Il appartient à chacun de donner sa définition, même si celle ci ne reste qu'un aperçu : l'aïkido se pratique.
Sur le nouveau blog du Dojo de Genay, http://aiki-do.fr, voici ma définition, ce sera chose faite!
Un extrait :

Le fondateur de l'aïkido, Morihei Ueshiba, ne nous a pas légué un produit manufacturé. Pas de normes, pas de catalogue technique figé. C'est ce qui en fait la force et l'intérêt, une invitation à la créativité en prenant à contre pied le standard en vogue qui place la compétition comme moteur de la réussite et de l'épanouissement. Voici ce qu'il faut préserver.
Il ne peut pas être question de se targuer d'enseigner LE VERITABLE et AUTHENTIQUE Aïkido, c'est une chimère, une chausse trappe qu'il faut éviter. La seule voie possible est d'étudier avec une cohérence sans faille, croire en ce que l'on fait tout en respectant le travail de ceux qui ont choisi une voie différente dans leur pratique.
TRADITIONNEL, c'est le DO 道 , la manière de faire, qui se décline tant dans la pratique, que dans son cadre ou dans les concepts pédagogiques qui guident l'enseignant.

Lien vers: la suite de l'article (disponible en version PDF).

dimanche 16 mai 2010

Une carte mentale, Omoté-Ura et Maître Ueshiba.

Au travers d'une carte mentale, quelles paroles du fondateur de l'Aïkido Maître Ueshiba.

Extraits :

Le jour où il (l'aïkidoka) comprendra que Omoté et Ura ne font qu'un
il aura réalisé un des objectifs de l'aïkido : l'unité

Aikido_paroles Me UESHIBA

samedi 6 mars 2010

Omoté / ura : kanji

L'analyse des deux idéogramme 表 (omoté) et 裏 (ura) montre qu'ils sont indissociables et forment un couple : ils expriment une même réalité symbolisée par le radical du "vêtement" situé en partie inférieure des deux caractères. Seul change le point de vue, représenté par l'extérieur ou l'intérieur du vêtement.
D'ores et déjà, si l'on transpose à l'aïkido, et que l'on admet ce principe de complémentarité, parler de techniques "omoté" et de technique "ura" relève soit de l'abus de langage, soit d'une erreur d'appréciation. La bonne compréhension de ces principes structure la pratique et l'enseignement.
Kanji_Omote_Ura.jpg

Voir l'article : Omoté / Ura : Yin-陰-/Yang-陽 et également celui-ci : Irimi Tenkan

samedi 13 février 2010

Cahier N°2-2 Aïkido, le vocabulaire du dojo.

Deuxième volet du BA-B.A du vocabulaire utilisé dans la pratique de l'aïkido : le dojo.
Dojo signifie littéralement « le lieu où l'on pratique la voie ». Quatre cartes mentales composent ce cahier 2-2 :

  • Nommer les différents emplacement dans le dojo.
  • Les acteurs dans le dojo.
  • L'étiquette, le rituel.
  • La tenue vestimentaire.

dimanche 3 janvier 2010

Au fil de l'eau...

Traditionnellement, le début d'année est l'occasion de prendre de bonnes résolutions.... Vous avez décidé de : commencer la pratique de l'aïkido? d'être plus régulier, de venir plus souvent au Dojo? D'apprendre le nom des techniques?... ou tout autre objectif personnel? Alors, voici un aphorisme (1) du dénommé Mensius (Meng Zi ), penseur chinois III ème Av JC.

L'eau rempli un creux, puis le suivant. C'est ainsi qu'elle avance.
L'homme accompli une étape, puis la suivante. C'est ainsi qu'il progresse.


Et une carte....
Apprentissage_Aikido_au_fil_de_l_eau.jpg

(1) : traduction de JF Billeter.
Image de la MindMap : Géo.fr

mercredi 23 décembre 2009

Technique Aïkido : Katame Waza

katame_waza_aikido.png
Le kanji 固 signifie fermé, dur, solide, strict, ferme, 技 signifie, technique, art.
Katame Waza est traduit par "technique à finalité immobilisation".

Lire la suite...

mercredi 9 décembre 2009

Recueil de conférences de Maître Ueshiba Morihei

TAKEMUSU-AIKI-1.jpgUn ouvrage en 5 volumes dont les deux premiers ont déjà été édités, le troisième est actuellement en cours de traduction et sera publié dans le courant du premier semestre 2010.

Recommandation de Maître TAMURA Nobuyoshi : "Les écrits de Maître Ueshiba sont extrêmement rares et ces notes en sont d'autant plus précieuses.C'est avec émotion que je pense à ces textes qui me font retourner au temps où, uchi deshi, j'ai entendu O Sensei exposer ces sujets au Dôjô, à ses invités et lors de ses voyages. Ce fut pour moi une grande chance et j'en suis toujours très reconnaissant. Ces derniers temps de plus en plus de livres traitant de l'aikido sont publiés mais bien peu s'approchent de sa Substantifique moelle. Qu' aujourd'hui l'on puisse avoir accès à un texte aussi essentiel est remarquable.

On ne pas nier que la littérature "aïkido" offre un paysage morne : des ouvrages bâtis sur un format uniformisé, avec un objectif ultime, la promotion de tel ou tel individu ou groupes d'individus.....Je n'ai pas encore eu entre les mains les 2 ouvrages déjà parus, mais c'est sans hésitation que je répond favorablement à la demande des Editions du Cénacle de France : je vous indique le lien pour en savoir plus :
www.livre-aikido.com
A chacun de se faire une opinion.

dimanche 6 décembre 2009

Cahier N°2-1 Glossaire technique aïkido

Chaque art, discipline ou métier a son jargon. C'est sous cet aspect qu'il faut envisager ce cahier : le jargon utilisé dans la pratique de l'aïkido. C'est le vocabulaire commun à tous les aïkidoka. Bien entendu ce premier volet consacré à la technique, n'est pas exhaustif mais il constitue un minimum, le B.A BA.
Le vocabulaire est présenté ici sous sa seule forme romanisée, en écriture latine et par conséquent amputé de la richesse que procure l'écriture figurative des kanjis (idéogrammes et sinogrammes). Bon nombre de termes sont intraduisibles, les traductions proposées sont donc pour la plupart très approximatives, j'ai choisi celles qui sont communément acceptées.
C'est pendant et juste après la pratique qu'il faut emmagasiner le vocabulaire en formulant ses propres moyens mnémotechniques, en créant des relations entre les diverses techniques et situations.
L'idée n'est pas de proposer une liste exhaustive sous forme alphabétique. Le vocabulaire est ici présenté sous forme de Mind Map – Carte mentale – chacune d'entre elle regroupe de façon thématique le vocabulaire minimal pour décrire une situation.

Huits cartes composent ce cahier. Chacune d'entre elle pourra être mise en regard avec un moment précis de la pratique.

  • Avant et après la pratique.
  • Formes et méthodes d'entrainement.
  • Principes et bases « Avant la technique ».
  • Principes et bases « Pendant la technique ».
  • Les attaques.
  • Les techniques d'aïkido.
  • Les armes.
  • Nommer une technique.


Pour télécharger : en bas à droite : une annexe

- page 1 de 2