AikiAutrement

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 21 août 2016

Comprendre pour agir. 1ère partie : O sensei comme source de l'aïkido


Article initialement publié en 09/2015 : corrigé et enrichi avant la publication de la 2ème partie.

Article 1 : DES ORIGINES DE L'AÏKIDO A SA TRANSMISSION AUX UCHI DESHI

Tasse_the_tamura.jpg Tamura Sensei (1)

L'aïkido est la création d'O sensei! Les shin aïkido (nouvel aïkido), Tamura ryu (école Tamura) n'ont pas lieu d'être. L'aïkido c'est l'aïkido. Le travail consiste à trouver comment faire pour arriver au niveau de pratique d'O Sensei. La même tasse à thé vue par le côté, par en-dessus ou par en dessous a une forme totalement différente. Aujourd'hui, chacun persuadé d'être dans le vrai s'oppose aux autres à cause d'une vision partielle et va donc à l'encontre de l'enseignement de O sensei. Il faut ouvrir son coeur et voir que telle ou telle vision des choses peut être intéressante. Il ne faut pas être enfermé dans ses certitudes. Même si les fondamentaux doivent être respectés.



Sa diffusion hors du Japon a placé l'aïkido en situation de "produit d'importation" dépossédé de son environnement historique et culturel. Ce statut est inconfortable, il s'agit de garder son identité d'origine tout en s'adaptant au nouvel environnement culturel. Le risque c'est l'effet buvard, qui conduit sans vraiment s'en rendre compte à s'imprégner jusqu'à se calquer sur les systèmes et les modes de fonctionnement majoritairement admis sans vérifier que ceux ci ne dénaturent et ne dégradent pas l'esprit et les fondements d'origine. Très vite après son introduction en France, l'aïkido s'est retrouvé a être répertorié officiellement dans la catégorie des sports. Comme tous les arts, l'aïkido ne se laisse pas enfermer facilement dans des carcans administratifs, des normes et encore moins des dogmes. A l'image de la nature, bétonnez, goudronnez, la végétation bien que d'apparence moins robuste trouvera toujours le moyen de faire surface, ou comme la tristement célèbre firme Monsanto, arrosez les champs de cocktails de désherbant jusqu'à en perdre la raison et l'herbe revient encore plus robuste qu'avant. A ce motif qui tient une place importante dans la prolifération des écoles et courants il faut ajouter l'essor de l'aïkido qui, a lui tout seul a généré jalousie et luttes de pouvoir teintées ou pas de mercantilisme.
Toujours est il que, quelles qu'en soient les raisons, le paysage de l'aïkido en France est cacophonique et ne reflète pas vraiment la direction d'harmonie et de la paix prônés par le Fondateur. Pas simple de s'y retrouver!
Nous nous retrouvons tous plus ou moins, comme dans l'apologue de la brebis égarée tiré du Lie Tseu, tantôt dans la position interrogative des disciples, tantôt dans le doute qu'a leur maître quant au choix de la bonne direction à prendre. Selon la fable, pour ne pas se perdre face à une multitude de choix possibles, il faut remonter à la source" :

C'est à cause des multiples ramifications que la brebis a été perdue, de même que les savants perdent leur vie dans la prolifération des doctrines. Cependant elles ont une origine commune, mais en se transmettant elles en sont arrivées à diverger complètement. Seul celui qui, en remontant à l'unité, en retrouve l'identité et évitera de se perdre".

Lire la suite...

mercredi 29 juillet 2015

Carte métro AikiMap V2.0

AIKIDO_carte_metro.jpg
Après une longue léthargie le blog va sortir de sa torpeur...
La carte métro heuristique s'est enrichie, mis à part quelques corrections minimes, la version 2-0 de l'Aïki-Map sera le fil rouge du blog (téléchargement en version pdf en fin de l'article).
L'aïkido cartographié par l'utilisation d'un plan de métro détourné offre une vision globale, chaque élément pris isolement, ici les stations, perd une grande partie de son sens. C'est une des représentations possible des différents liens et interactions, d'autres choix conduiraient à d'autres lignes. Par exemple, une ligne "les complémentaires et opposés" jalonnée par les stations "yin/yang", "omoté/ura", "irimi/tenkan", "sankaku/itoemi", "tori/aïté", etc.
De la même manière, étudier une technique d'aïkido en détail, point par point, est insuffisant pour l'intégrer et la reproduire dans des situations différentes. Il faut appréhender le global, les principes et bases, par exemple la distance (ma-aï) qui permet ou pas de la réaliser, ses relations avec d'autres techniques... ou les variations possibles omoté/ura en fonction des situations.
En attendant faite travailler votre cerveau droit, ceux qui ont du mal à se diriger dans ce réseau pour cause de manque de vocabulaire peuvent s'appuyer sur les cartes mentales déjà publiées dont certaines sont mises en exergues sur le bandeau de droite dans la rubrique "en un seul clic".
Je vous conseille également :

mardi 2 décembre 2014

Connaitre le vocabulaire de l'Aïkido : un passage obligé?

180px-The_lines_in_Fencing.pngC'est un sujet très basique : faut il apprendre le vocabulaire de base usuellement utilisé sur les tatami? Le simple fait de dire Shiho nage, induit chez tous les pratiquants d'aïkido une représentation mentale suffisamment commune pour que le sujet évoqué soit sensiblement le même chez tous les individus présents. Pas besoin d'en rajouter. Sur le tatami c'est superflu : l'efficience de la représentation gestuelle est nettement supérieure, elle est indispensable et incomparable. C'est évident, il est tout à fait possible de pratiquer sans acquérir cette sémantique, cependant c'est un outil "pratico-pratique" pour communiquer de manière fluide en dehors du dojo. Mettre un nom sur les choses c'est notre force et notre faiblesse.... à minima c'est quand même plus simple de dire Shiho Nage que : "tu sais la technique où on prend le bras et on fait un pivot pour projeter" etc, etc.
Nous ne sommes pas les seuls à consentir à faire un effort de mémorisation pour communiquer. Sur ce lien http://www.synec-doc.net/escrime/dico_escrime32.pdf et en pièce jointe à cet article "le petit dictionnaire éclectique des termes d'escrime" en 49 pages (!) où on pourra se rendre compte que même si la langue officielle de l'escrime est le Français ce pas aussi simple que ça.
Je profite de ce petit billet pour vous indiquer quelques mises à jour :
Correction de la carte métro aïkido : représentation graphique de la station "omoté-ura"; Article : L'aïkido sur un plan de métro
Mise à jour (erreur plusieurs fois signalée : mélange entre Ryo katate dori et katate ryo te dori) et amélioration de la qualité pour impression en grand format de la Mind Map dans l'article Vocabulaire des techniques d'aïkido.

dimanche 19 octobre 2014

L'aïkido sur un plan de métro

AIKIDO_plan de metro_Shiho nage
L'idée de cette Aïki-Map s'inscrit dans la continuité des cartes heuristiques (Mindmap) que je me suis essayé à produire au travers de ce blog. Le support est un plan de métro détourné de sa fonction d'origine pour revêtir des qualités systémiques en constituant un tout dont les parties interagissent entre elles.
Un des objectifs est de mettre l'aïkido en perspective autrement, laisser de côté les sempiternelles listes de vocabulaire technique sagement empilées et alignées dans un ordre rigide et immuable qui donnent de la pratique l'image d'une succession de processus d'apprentissage linéaires et séquentiels qui mobiliseraient essentiellement les capacités de raisonnement au détriment des potentiels d'imagination, de sensation et d'émotion. L'aïkido est aussi un art de la découverte.

Lire la suite...

dimanche 15 mai 2011

Cartes mentales animées

spicnodes2.gifDans leur version native (xmind, freeplane, freemind,...) les différentes branches des Mindmap se déplient ou se replient sur un simple clic. Les avantages sont évident : découverte progressive du sujet et occupation de la surface disponible de l'écran mieux maîtrisée.
Voici une des solutions alternatives pour la publication sur le web : http://www.spicynodes.org
A titre d'essais, voici une partie des cartes heuristiques publiées dans l'article: Génèse de l'Aïkido : la vie de Morihei Ueshiba.
A chacun ses goûts, trois graphismes différents :
Style 1
Style 2
Style 3

dimanche 10 octobre 2010

Génèse de l'Aïkido : la vie de Morihei Ueshiba.

Voici un exemple de la force des Mindmap pour présenter des d'événements multiples et interdépendants.

Lire la suite...

dimanche 16 mai 2010

Une carte mentale, Omoté-Ura et Maître Ueshiba.

Au travers d'une carte mentale, quelles paroles du fondateur de l'Aïkido Maître Ueshiba.

Extraits :

Le jour où il (l'aïkidoka) comprendra que Omoté et Ura ne font qu'un
il aura réalisé un des objectifs de l'aïkido : l'unité

Aikido_paroles Me UESHIBA

vendredi 23 avril 2010

Pourquoi traditionnellement le pied gauche se lève en premier.....

Cette question posée en commentaire de l'article "introduction au kanji DO 道" donne l'occasion de faire le lien avec un autre billet publié plus récemment "omoté/Ura et Yin/Yang".

Lire la suite...

samedi 10 avril 2010

Irimi Tenkan

Omote_Ura_Irimi_Tenkan_DM.gif Dans la pratique de l'aïkido, Omoté - Ura s'exprime au travers du couple Irimi - Tenkan.

Kanji (idéogrammes) :

入身 Irimi : enter, pénétrer dans la garde (le corps) pour prendre le centre.
On trouve le kanji (mi) dans Atemi
転 換 Tenkan : Changer de direction (en pivotant). La partie de droite du caractère représente la roue d'un char et son axe.
On trouve le kanji (ten) dans Kaiten Nage. Ne pas confondre avec 天 (qui se prononce également "ten") dans Tenchi Nage où "Ten" signifie '"Ciel'".

Une Mind Map (clic pour agrandir).

Irimi_-_Tenkan_MindMap.gif

dimanche 28 mars 2010

Omoté-Ura, Yin-Yang

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les notions de  omoté et ura , ne sont pas réservées aux techniques d’aïkido ou à son vocabulaire.
Voir étymologie dans l'article Omoté/Ura : kanji
Omoté et Ura sont intimement liés à la théorie du Yin /Yang qui découle de celle du Ki (Qi) et du Do (Tao).

Lire la suite...

- page 1 de 3